Scroll Top
Logo homélies

Homélie du dimanche 31 décembre 2023

Ah, la famille… Tout un poème ! Il y a tant à partager, à construire, à faire grandir… Les parents et grands-parents, les enfants et petits enfants, voire les arrières ! Il y a tant de bonheur, de réussites, de complicité… Et parfois, pourtant, il y a aussi des séparations, des brouilles, des éloignements, des changements de cap.

Marie, Joseph et Jésus ont vécu tout cela : des joies immenses et des souffrances indicibles. Des rencontres merveilleuses et des déracinements, notamment lorsqu’ils ont dû fuir leur pays, menacés qu’ils étaient par le roi Hérode. Marie et Joseph ont eu le plaisir de voir leur enfant Jésus s‘épanouir et se faire connaître comme le Fils de Dieu. Mais ils ont aussi été blessés, lors d’un pèlerinage, lorsque Jésus leur a échappé. Ils ont eu peur ! Et que dire de la peine immense, de l’angoisse de Marie aux pieds de la croix ?
Nous aimerions tant ressembler à la Sainte Famille ! Que nous manque-t-il pour y parvenir ? Un peu de foi, de confiance. Un peu de courage et de volonté. Un soupçon de bienveillance. Une bonne dose de prière. Un brin d’amour et d’espérance. Il ne s’agit pas d’un obstacle insurmontable à franchir, mais d’un chemin de vie. Nous savons, nous croyons que le Père, le Fils et l’Esprit-Saint nous guident et nous soutiennent pour cette aventure qu’est la sainteté.
La Sainte Famille ne nous dit pas que nos existences ne connaîtront jamais la peur, le doute, la souffrance. Marie, Joseph et Jésus connaissent ses sentiments par cœur ! Ils en ont fait l’expérience au plus profond de leur âme. Mais ils nous disent aussi que, puisque rien n’est impossible à Dieu, nous pouvons vaincre, dépasser le désespoir, la lassitude, les angoisses.

Et puis, frères et sœurs, n’oublions pas que notre vie en Eglise peut être « familiale ». Chacune, chacun de nous fait partie de cette famille, quel que soit son âge, sa sensibilité, son histoire. Sur notre paroisse, au sein de nos groupes ou fraternités, nous appartenons à la famille de Jésus ! Et si nous n’avons pas les mêmes rôles ni les mêmes responsabilités, nous sommes tous irremplaçables…

Que le Seigneur bénisse nos familles pour cette nouvelle année civile qui va commencer. Et qu’il nous rende attentifs aux personnes isolées, fragiles, cabossées. Que Marie, Joseph et Jésus inspirent nos paroles et nos actes ! Amen.

Alain-Noël Gentil

Commentaires (1)

Les commentaires sont fermés.