LE SACREMENT DES MALADES

« En mon nom… ils imposeront les mains à des malades et ceux-ci seront guéris. » (Marc l6, 18)

Le sacrement de l’onction des malades n’est pas un sacrement réservé aux derniers moments comme le laissait entendre les expressions « extrême onction » et « derniers sacrements ». La pratique ancienne réservait en effet ce sacrement aux grands malades à l’article de la mort.

Il s’adresse aux fidèles dont la santé commence à être atteinte par la maladie ou la vieillesse, aux malades au moment où la maladie devient une épreuve difficile à supporter, à ceux qui vont subir une opération sérieuse et aux personnes âgées dont les forces déclinent beaucoup. L’onction des malades ne remplace en aucun cas les soins médicaux. Cela permet un réconfort dans la souffrance, un soutien dans l’épreuve, de recevoir la Paix du Seigneur ressuscité. Le sacrement des malades s’adresse aussi aux personnes qui ont des soucis spirituels, affectifs, moraux ou psychiatriques.


Pour en savoir plus.

Démarche pour recevoir ce sacrement

Prendre rendez- vous avec le prêtre, auprès de l’équipe d’accueil lors des permanences à la maison paroissiale.

Des célébrations communautaires sont également prévues dans l’année : elles seront indiquées sur le bulletin paroissial «Le Flash» que vous trouverez au fond des églises ou sur ce site rubrique communication .