Homélie pour Pâques 2020

Christ est ressuscité !

Même si les chants, les « Alléluia » n’ont pas résonné cette année dans nos églises, même si nous n’étions pas physiquement ensemble pour célébrer la Pâque, le Christ est vivant ! Et cette bonne nouvelle là, rien ni personne ne pourra nous l’enlever…

Lorsque j’ai fait sonner les cloches à 10h, à Prédieu, les personnes qui faisaient la queue devant la boulangerie se sont étonnées, retournées. Elles ont vu les portes de l’église grandes ouvertes. Et dans ma prière, je me suis surpris à penser qu’elles découvraient les bras du Père, immensément ouverts, pour accueillir chacun de ses enfants…

La résurrection de Jésus peut toucher tous les cœurs ! Nous aurons certainement l’occasion, dans les jours qui viennent, de témoigner auprès de celles et ceux avec qui nous serons en contact. Comme jadis les apôtres, les disciples, les femmes, qui n’ont pas eu peur de proclamer le Christ victorieux de la mort !

Mais la fête de Pâques nous appelle aussi, dans notre vie quotidienne, à vivre et partager de multiples « résurrections » : celle de la confiance, du pardon, du partage, de la fraternité, du courage, de la paix… Nous en sommes capables puisque l’Esprit-Saint, l’Esprit du Christ vivant, nous en donne le goût, le désir, la force.

Frères et sœurs, mes chers paroissiens, ayons donc des visages et des cœurs qui expriment cette espérance ! Même lorsque les temps sont durs et que le découragement guette, cette espérance et la foi qui la nourrit peuvent transporter des montagnes ! Car la résurrection est aussi une promesse : au bout du tunnel il y a toujours une lumière ; à la nuit la plus sombre une aurore fera place.

Boostés par l’Evangile qui nous éclaire, nous apaise, nous rassure et nous envoie, devenons ces messagers lumineux de l’incroyable aventure de la foi !

Ce matin, entre 10h et 11h, je vous ai tout spécialement portés dans ma prière. Vous étiez tellement présents, dans le silence de cette matinée de printemps… Restons unis, spirituellement et fraternellement. Et le Christ ressuscité affermira nos cœurs et nos esprits, notre patience et notre persévérance ! Que Dieu vous bénisse ainsi que vos proches.

Votre petit prêtre, Alain-Noël.

Télécharger en PDF

Articles associés