Logo homélies

Homélie du dimanche

6 décembre 2020

« Préparez les chemins du Seigneur… »

Voilà ce que proclamait le prophète Isaïe ! A son époque, il s’agissait de la réconciliation du peuple de Dieu avec son Seigneur, après des années d’errance et d’incertitude ; mais il s’agissait aussi d’une annonce extraordinaire : la venue d’un berger, d’un Sauveur, d’un Messie…

Aujourd’hui encore, nous sommes dans cette quête et cette attente. Le temps de l’Avent a pour but de préparer nos cœurs à la venue de Jésus. Mais il ne s’agit pas seulement de la fête de Noël ! Car cette venue du Christ est quotidienne dans nos vies : lorsque nous prions, lorsque nous célébrons l’eucharistie, lorsque nous accueillons un frère ou une sœur et que nous reconnaissons en lui, en elle, le visage du Seigneur. Un ancien chant, que nous entonnions il y a des années, affirmait : « c’est Noël sur la terre chaque jour, car Noël, O mon frère, c’est l’amour ! »

Jean le Baptiste, qui proclamait un baptême de conversion pour le pardon des péchés, ne disait pas autre chose : notre existence est faite pour accueillir l’amour de Dieu, sa miséricorde, sa présence ; et nous répondons à ces cadeaux en aimant à notre tour, Dieu et les autres. Dans la deuxième lecture, l’apôtre Pierre affirme que « Dieu ne tarde pas à tenir sa promesse » ; il attend de nous que nous soyons « sans tâche ni défaut, dans la paix. » Plus facile à dire qu’à faire ! Voilà pourquoi la prière, le soutien de la communauté chrétienne sont essentiels.

Préparer les chemins du Seigneur, voilà notre mission de baptisés, chaque jour. Il y a mille et une manières d’y travailler ! La compassion, la bienveillance, le pardon, le souci des personnes en précarité ; mais aussi l’écoute et la partage de la Parole de Dieu, nos célébrations, l’annonce de l’Evangile… Donnons-nous, pour les jours qui viennent, quelques points d’attention et de vigilance. Nous pouvons par exemple, chaque jour, en ouvrant une nouvelle fenêtre du calendrier de l’Avent, prendre un temps de prière, seul ou en famille. Ce qui n’empêche pas de goûter au traditionnel chocolat !

Frères et sœurs, soyons heureux de cheminer ensemble vers Noël ! La semaine prochaine, nous vous proposerons le geste de solidarité que notre paroisse va décider. Ouvrons nos cœurs, affermissons notre foi et notre espérance ! Soyons les témoins d’un Dieu d’amour qui nous appelle à la paix et à la joie ! Amen.

Articles associés