Homélie du dimanche 5 juillet 2020

 

« Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos… »

Ces paroles de Jésus, après des semaines bien anxiogènes, et au début de l’été, prennent tout leur sens. Pas seulement parce que nous prendrons en juillet ou en août quelques jours de congés, mais aussi parce que nous sommes invités à nous poser, à nous re-poser en Dieu !

Jésus nous rappelle que l’Evangile et tout le Mystère de la foi consistent à être ces « tout-petits » qui accueillent en confiance la Bonne Nouvelle. Les « tout-petits », ce ne sont pas les nuls, les faibles, les inconscients… Ce sont ceux qui placent leur espérance dans le Christ ressuscité, et qui s’en trouvent bien ! Ceux qui devinent que l’Esprit-Saint peut bonifier leurs talents, leurs capacités, leurs désirs de faire le bien et d’être fidèles à la prière.

C’est aussi ce que nous rappelle l’apôtre Paul, dans la deuxième lecture, lorsqu’il affirme que nous sommes sous l’emprise de l’Esprit, puisque cet Esprit habite en nous et qu’il est puissance de vie.

Et dans la première lecture, le prophète Zacharie annonce un Messie qui proclamera la paix aux nations. Un roi d’humilité et de service, qui nous inspire ces vertus dont parle Jésus !

Alors, pour ces deux mois à venir, voici quelques pistes à cultiver :

  • Prendre le temps de la prière, gratuitement, généreusement
  • Nous mettre à l’écoute de la Parole de Dieu en la ruminant un peu chaque jour
  • Redoubler d’attention aux autres, en particulier envers ceux qui vivent des moments difficiles
  • Faire preuve d’humilité dans nos attitudes, nos comportements, nos choix
  • Participer joyeusement à la vie de l’Eglise, que nous soyons sur la paroisse ou en vacances, en proposant nos services
  • Etre artisans de paix et de réconciliation, autant que cela dépende de nous
  • Nous reposer vraiment, nous détendre, prendre le temps de l’essentiel, afin de récupérer de tout ce qui a été compliqué ces dernières semaines.

 

Ne doutons jamais de la présence du Christ qui nous guide, nous réchauffe, nous éclaire ! Et témoignons de son amour infini pour tous les hommes !

Amen

Alain-Noël Gentil

Télécharger en PDF

Articles associés