Homélie du dimanche 4 août 2019

Homélie du dimanche 4 août 2019

(Qohélet 2,21-23 ; Psaume 89 ; Colossiens 3, 1-11 ; Luc 12, 13-21)

 

 On peut dire que le message que la Parole de Dieu nous propose est très clair ! Il s’agit de nous méfier de toute arrogance, de toute avidité, de toute vanité… Chacun de nous possède des richesses matérielles, en fonction de ses ressources et de son histoire. Le Seigneur nous appelle à en faire le meilleur usage possible, notamment en partageant avec les personnes moins favorisées que nous.

Mais il ne s’agit pas seulement des biens matériels ! Nous avons des talents, des qualités, des charismes : Jésus, comme souvent dans l’Evangile, nous invite à les faire fructifier non pas pour notre seul intérêt, mais au service du bien commun…

Nous devenons ainsi « riches en vue de Dieu », comme le dit le Christ. Etre riches en vue de Dieu, n’est-ce pas accepter de donner, de nous donner ? Dans notre cœur la sagesse et le recul nous permettent de ne pas être dépendants, esclaves. Dans notre prière, nous pouvons aussi demander au Seigneur la grâce de l’humilité et de la générosité. C’est ce à quoi nous appelle l’apôtre Paul, lorsqu’il nous propose de nous débarrasser de l’homme ancien pour revêtir l’homme nouveau !

En agissant avec discernement et clairvoyance, nous ne nous fatiguons pas vainement. Nos efforts nous rendent heureux, car ils sont orientés vers nos frères, et ils répondent aux attentes de Dieu.

Le psaume le dit avec des mots simples et beaux : « apprends-nous la vraie mesure de nos jours, que nos cœurs pénètrent la sagesse ! » Et un peu plus loin : « que vienne sur nous la douceur du Seigneur notre Dieu ! Que nous passions nos jours dans la joie et les chants ! Seigneur, consolide l’ouvrage de nos mains ! »

Car Dieu ne fait pas le travail à notre place ! Son Esprit nous inspire, nous stimule et nous guide, mais c’est à nous de nous retrousser les manches… Alors, cette semaine, osons le service ! Osons la gratuité, le don sans calcul ! Inspirons-nous du message et des actes de Jésus-Christ ; agissons par amour pour rendre heureux nos proches et réjouir le cœur de Dieu.

Soyons les messagers de la Bonne Nouvelle, sans peur et avec courage ! Annonçons l’Evangile et vivons-le…

Le Seigneur consolidera l’ouvrage de nos mains, car il nous a promis sa présence jusqu’à la fin des temps. Amen.

 Alain-Noël Gentil

Télécharger en PDF

Articles associés