Logo homélies

Homélie du dimanche

Dimanche 21 novembre 2021
le christ Roi

Dialogue de sourds entre Pilate et Jésus !

  • « Es-tu le roi des Juifs ?»
  • « Dis-tu cela de toi-même ?»
  • « Ma royauté n’est pas de ce monde !»
  • « Alors tu es roi ?»
  • « C’est toi-même qui dis que je suis roi !»

Les témoins de la scène ont dû en perdre leur latin pour certain, leur grec ou leur araméen pour d’autres…

Il est vrai que la fête du Christ-Roi est surprenante, pour nous qui connaissons Jésus-Christ par son humilité, son esprit de service, sa proximité avec les hommes et le monde. Nous comprenons bien qu’il ne s’agit pas d’une royauté de puissance, de domination, de pouvoir. Pourtant, nous affirmons que Jésus-Christ est « roi de l’univers ». Comment comprendre cette expression ?

Le Seigneur dit que sa royauté n’est pas de ce monde : il est donc roi, mais pas à la manière dont nous pourrions l’imaginer en regardant les puissants de ce monde. Jésus est roi parce qu’il est le Fils de Dieu. Mais il a déployé cette royauté dans son incarnation : cette immersion dans notre humanité nous montre que la puissance de Dieu est une puissance d’amour ! Jésus nous dit qu’il est venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité ; nous sommes appelés à écouter sa voix, sa Parole de vie, pour notre bonheur et celui des autres !

Si Jésus est roi, c’est parce qu’il prend soin de nous ; qu’il prie pour nous ; qu’il est attentif à nos peines et qu’il partage nos joies ; qu’il est compatissant avec ceux qui souffrent. Si Jésus est roi, c’est parce qu’il va jusqu’au bout du don de soi, et que sa résurrection nous ouvre des perspectives incroyables de courage et d’espérance. St Paul le dit avec des mots très justes : « lorsque je suis faible, c’est alors que je suis fort ! » Si nous transposons cette phrase à la fête du Christ-Roi, cela pourrait donner : « lorsque Dieu se fait homme en Jésus-Christ, c’est alors que sa royauté se déploie ! »

Depuis notre baptême, nous sommes membres de Jésus-Christ, prêtre, prophète et roi : nous sommes invités à la prière, au témoignage, et au service des autres au cœur du monde. Durant les jours qui viennent, enracinons nos cœurs dans une prière confiante ; soyons les messagers de la Bonne Nouvelle de l’Evangile ; et à la suite de Jésus, soyons ces « rois-serviteurs » auprès des personnes que nous rencontrons, à commencer par les plus fragiles… Jésus nous le rappelle avec force : « ce que vous avez fait au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous l’avez fait ! »

Et si nous avons parfois du mal à entrer dans cette attitude, écoutons le message de l’apôtre Jean dans la deuxième lecture : « à vous la grâce et la paix de la part de Jésus-Christ, qui a fait de nous un royaume et des prêtres pour Dieu son Père ! » Amen.

Alain-Noël Gentil

Publications similaires