Homélie du dimanche 20 octobre 2019

Homélie du dimanche 20 octobre 2019

(Exode 17, 8-13 ; Psaume 120 ; 2 Timothée 3 ; Luc 18, 1-8)

 

            « Prier sans se décourager… » C’est plus facile à dire qu’à faire, dans certaines situations ! Jésus insiste souvent, dans l’Evangile, sur la nécessité, la beauté, l’importance de la prière. Et il a raison ! Il ne fait pas que nous recommander la prière, il la vit lui-même : parfois, il passe la nuit à prier son Père ; d’autres fois, il prie avant de prendre une décision importante. A certains moments, sa prière est joyeuse : « Père je te rends grâce » ; à d’autres moments elle est plus tourmentée et inquiète : « Père s’il est possible que cette coupe passe loin de moi… » Mais toujours dans la confiance : « Non pas ce que je veux, mais ce que tu veux ! »

            Jamais le Christ ne nous présente la prière comme quelque chose de magique qui résoudrait tous nos problèmes d’un coup ! Souvenons-nous : lorsque Jésus nous parle de la prière de demande, il nous appelle à invoquer l’Esprit-Saint, qui pourra nous aider et nous soutenir dans nos choix, nos défis. La présence de l’Esprit ne nous dit pas que nous n’aurons plus de difficulté ni de doute ! Mais que nous ne serons jamais seul pour les affronter.

            Les lectures de ce jour nous appellent à plusieurs attitudes, toutes en lien avec la prière ; dans l’Evangile, la persévérance et l’insistance : prier, c’est être en relation avec le Seigneur, et ne jamais rompre ce lien d’amour. Jésus nous demande de garder la foi, et de ne pas hésiter à « harceler » Dieu avec nos prières ! Moïse, dans la première lecture, nous montre que nous avons aussi besoin des autres pour nous tourner vers Dieu : lorsque nous faiblissons dans les « combats » de nos vies, lorsque notre prière se fait plus hésitante ou fragile, appuyons-nous sur la présence de nos frères, sur leur bienveillance et tout le courage qu’ils peuvent nous apporter ! Jésus nous le dit autrement dans l’Evangile : « lorsque deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux ! »

            Saint Paul, lui, nous appelle à nous « équiper » correctement pour avancer dans la foi et dans la vie : se nourrir de la Parole, annoncer cette Parole, encourager avec patience, instruire, faire le bien ! La prière est un outil indispensable et précieux pour avancer sur le chemin de l’amour, de la sainteté.

            Enfin, la prière du psaume nous éclaire : au début, le croyant « lève les yeux vers les montagnes » et appelle Dieu à son secours ; puis il comprend que le Seigneur, son gardien et son ombrage, se tient tout près de lui ! Essayons, cette semaine, d’être de plus en plus proche de Dieu et de nos frères… Comprenons que la prière est cette attitude d’amour qui nous permettra d’accomplir ce qui est juste, ce qui est beau, ce qui est fort. Et alors, le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera la foi sur la terre ! Amen.

A.N. Gentil

Télécharger en PDF

Articles associés