Homélie du dimanche 2 février 2020

Homélie du dimanche 2 février 2020

(Malachie 3, 1-4 ; Psaume 23 ; Hébreux 2, 14-18 ; Luc 2, 22-40)

 

Nous fêtons donc aujourd’hui la présentation de Jésus au Temple… Comme beaucoup de parents Juifs de l’époque, Marie et Joseph se rendent au temple de Jérusalem avec le jeune Jésus. C’est une manière pour eux de remercier Dieu pour cette naissance, mais aussi de lui confier leur enfant dans la prière. Cette consécration était prévue dans la loi, mais le récit de St Luc nous raconte qu’elle va prendre une toute autre tournure !

Car cet enfant n’est pas n’importe quel enfant. Marie et Joseph le savent bien, même s’ils consentent à exprimer leur fidélité avec la tradition de leur peuple. Et c’est un ancien, un sage nommé Syméon, qui va dévoiler une partie du Mystère. Ce vieil homme attendait comme beaucoup la venue du Messie, mais il avait aussi compris qu’il le verrait, qu’il le rencontrerait ! Syméon va prendre l’enfant dans ses bras, il va bénir Marie et Joseph, puis il va annoncer à Marie combien le Christ va bouleverser la vie du monde : les hommes devront se situer en vérité devant lui !

Syméon n’est pas seul, dans le Temple, à surprendre Marie et Joseph : une femme prophète, Anne, fidèle au Seigneur et à la prière, va elle aussi annoncer ce que sera Jésus… En retournant à Nazareth, les parents de Jésus doivent être bouleversés par ce qu’ils ont vu et entendu !

Cette page d’Evangile nous pose quelques belles questions pour notre vie de foi :

  • Que souhaitons « présenter » au Seigneur dans notre prière, aujourd’hui ? Notre famille, nos amis, nos projets, nos soucis ?
  • Comme Syméon, nous aimerions voir le Christ : comment le rencontrer en vérité dans notre vie quotidienne ? Dans l’eucharistie, par sa Parole, dans le visage de nos frères ?

 

Les autres lectures nous invitent à témoigner de Jésus-Christ, en étant ses messagers pour notre temps ; en reconnaissant que lui, le Fils de Dieu, a donné sa vie pour enlever le péché du monde. « Il est capable de porter secours à ceux qui subissent une épreuve », nous dit St Paul.

 

Frères et sœurs, soyons lumineux les uns pour les autres ! Accueillons Jésus dans nos cœurs, lui qui est la lumière des nations : qu’il entre, le roi de gloire ! Amen.

 

Alain-Noël Gentil

Télécharger en PDF

Articles associés