Homélie du dimanche 19 avril 2020

 

« La paix soit avec vous… » « Recevez l’Esprit-Saint… » « Cesse d’être incrédule, sois croyant… »

Voilà, frères et sœurs, quelques unes des paroles de Jésus, dans l’Evangile de ce dimanche. En cette période où nous sommes usés par le confinement, inquiets face à la maladie, frustrés de ne pas pouvoir rencontrer nos proches, ces paroles résonnent fort en nos cœurs et peuvent être un véritable soutien.

Oui, Jésus nous souhaite et nous apporte la paix ; oui, il nous offre le merveilleux cadeau de l’Esprit-Saint ; oui, il nous appelle à la foi qui peut chasser les doutes et les peurs !

Thomas a fait l’expérience de l’immense souffrance qui résulte de la séparation, du vide, de l’absence. Après avoir tout misé sur le Christ, il se retrouve abattu, perdu après la Passion et la mise au tombeau du Seigneur… Il a bien sûr entendu le témoignage des femmes, puis des apôtres, évoquant l’incroyable nouvelle de la résurrection ! Mais son cœur est alourdi et le chagrin l’empêche de chasser les lassitudes et les déceptions.

Jésus sait tout cela. Lui-même est passé par de semblables moments lors de son agonie, de son arrestation, de son procès et de sa mort sur la croix. Alors le Christ ne condamne pas Thomas. Il le rejoint, l’apaise, l’invite à la confiance et à la foi !

Et le Seigneur a la même attitude avec chacun de nous : lorsque nous sommes blessés, fatigués, découragés, il s’approche de nous pour nous dire les mots qui relèvent. Il sait que nous sommes prêts à refaire le grand saut de la foi, ce pari d’amour est d’espérance. Il se tient à la porte de notre cœur, guettant le moindre signe de confiance !

Et voici que Jésus nous appelle aussi à prendre soin des autres, surtout ceux qui ne vont pas bien, qui ne savent plus quel sens donner à leur vie. Notre compassion, notre fraternité, notre prière sont les outils indispensables pour témoigner de notre présence à leurs côtés, même si cette présence est encore virtuelle pour quelques jours…

Ecoutons la fin de l’Evangile selon saint Jean : « tout cela a été écrit dans ce Livre pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour qu’en croyant, vous ayez la vie son nom ! »

Frères et sœurs, demeurons dans cette attitude, cette conviction si forte et qui portera du fruit…

Je prie avec vous et vous envoie une énorrrrme bénédiction !

 

Votre petit prêtre, Alain-Noël.

Télécharger en PDF

Articles associés