Logo homélies

Homélie du dimanche

11 octobre 2020

Nous sommes donc, par le Seigneur, invités à des Noces ! Les noces de la foi, de l’amour, du partage. Les noces de la prière, de l’eucharistie. Les noces de la fête avec le Christ, qui nous appelle au bonheur pour que notre vie soit belle !

La question qui nous est posée, dans les textes de ce jour, est la suivante : comment répondons-nous à cette invitation que Dieu nous adresse ? Comment manifestons-nous notre joie, notre désir de participer à cette rencontre ? Comment « habillons-nous » nos cœurs, pour signifier que nous sommes acteurs de la fête ?

Jésus se réjouit lorsqu’il nous voit nous impliquer dans son projet ! Il nous rappelle l’importance de répondre avec générosité et enthousiasme à ce qu’il nous propose : être les témoins de l’Evangile au quotidien. Il nous propose donc de ne pas avoir peur d’inviter, d’aller à la recherche de celles et ceux qui n’ont pas entendu parler des Noces. Nous connaissons le bonheur de croire, de savoir que Dieu nous aime… Oserons-nous crier au monde cette douce certitude, cette belle confiance ?

Saint Paul nous dit avec conviction, dans la deuxième lecture, que « nous pouvons tout avec celui qui nous donne la force» ; cela ne veut pas dire que la vie est toujours facile, qu’il est simple d’articuler la foi et nos actes ! Mais nous pouvons nous appuyer sur la présence du Seigneur, qui par son Esprit nous donne les vivres nécessaires : l’audace, le courage, la persévérance !

Et lorsque le combat est rude, que le découragement nous guette, nous pouvons entendre le cri du prophète Isaïe : « le Seigneur essuiera les larmes sur tous les visages ; voici notre Dieu, en lui nous espérons, il nous a sauvés ! »

Dimanche dernier, nous étions invités à travailler à la Vigne du Seigneur. Aujourd’hui nous sommes invités par Lui à la fête, au ressourcement, à l’amour qui se déploie dans un cœur à cœur joyeux !

Nous comprenons ainsi que notre vocation de baptisés consiste à agir et à prier. A travailler à la Vigne et à vivre pleinement les Noces. A prendre du temps pour l’annonce, mais aussi pour la vie fraternelle en Eglise…

Le Christ nous demande de ne pas oublier nos vêtements de noce : c’est-à-dire préparer nos cœurs et nos intelligences, afin que la foi qui nous anime soit cohérente avec nos existences de tous les jours !

Merci Seigneur de nous convier à la fête avec toi et avec nos frères ; donne-nous d’y participer dans la joie et d’oser y inviter les personnes que nous rencontrons ! Amen.

 

Alain-Noël Gentil

 

Articles associés