Logo homélies

Homélie du dimanche

10 janvier 2021,

BAPTÊME du SEIGNEUR

Ainsi, Jésus a été baptisé… Pour nous, le baptême signifie l’entrée dans la communauté chrétienne, le désir de changer nos cœurs et de nous convertir, l’accueil de l’amour de Dieu et de sa grâce, offerts en plénitude pour nos vies ! Mais pour Jésus ? Quel est le sens de ce baptême ?
A priori, le Christ n’avait pas besoin de conversion, ni d’accueillir l’amour de son Père, ni d’entrer dans la famille des chrétiens puisqu’il en était le fondateur !
Alors ?

Jésus nous montre qu’il vient « accomplir » l’Ancienne Alliance, conclue par Dieu avec Abraham, Moïse, les Rois et les prophètes ; il ne renie rien de l’histoire d’amour vécue entre son Père et le peuple d’Israël. Le geste étonnant que pose son cousin Jean le Baptiste nous rappelle qu’il y a une continuité merveilleuse entre l’Ancien Testament et le Nouveau. Il y a une cohérence dans le projet de Dieu pour l’humanité. La Création, la vie, les commandements de l’amour, la loi et les prophètes trouvent leur achèvement dans ce que le Christ réalise. Il donne sens à l’histoire sainte !

Notre baptême, à nous qui sommes entrés dans cette histoire du Salut, nous appelle à la foi, à la fraternité, à la vie en Eglise. Il fait de nous des filles et des fils de Dieu, à la suite de Jésus. Il réveille en nous le meilleur du pardon, de la solidarité, de l’espérance, de la joie !

Notre baptême fait de nous des enfants, des jeunes, des femmes et des hommes debout, heureux de croire et d’aimer, conscients de l’urgence d’annoncer l’Evangile et de le mettre en pratique…

Le prophète Isaïe nous invite à « écouter » la Parole du Seigneur ; l’apôtre Paul nous propose la foi et l’amour comme fondations essentiels ; et Jésus, dans l’Evangile, nous rappelle que le Père trouve sa joie en nous, comme Il la trouve dans son Fils !

Que les jours qui viennent nous permettent d’enraciner notre vie baptismale dans les commandements que Dieu nous offre : des commandements pour la vie, pour le bonheur, pour la compassion, pour l’attention aux autres, pour la fidélité à la prière…

L’Esprit-Saint est notre force, notre courage, notre soutien pour avancer avec confiance sur ce chemin de crête. Appuyons-nous sur lui, mais aussi sur la présence fraternelle de nos frères et sœurs, pour atteindre l’objectif du chrétien : vivre notre baptême pleinement, sans inquiétude ni angoisse, mais avec cette douce certitude que nous sommes pleinement aimés du Père, et appelés à l’amour au quotidien !

Amen.

Alain-Noël Gentil

Articles associés