Logo homélies

Homélie du dimanche
8 mai 2022

Frères et sœurs, voici que Jésus se présente comme notre berger, notre bon berger ! Il connaît chacune de ses brebis, il leur donne la vie éternelle, et personne ne peut les arracher de sa main… Comprenons que le Christ établit une relation unique avec chacune et chacun d’entre nous. Nous avons du prix à ses yeux, il nous propose une intimité d’amour et de confiance. Cet amour inconditionnel trouve sa source dans la relation unique qui unit Jésus à son Père.

Nous sommes appelés par le Seigneur à prendre soin, à notre tour, des « brebis » que nous connaissons, que nous rencontrons. Celles qui sont vaillantes et sereines, mais aussi celles qui sont fragiles et cabossées par la vie.

Dans nos familles, sur nos lieux de travail, dans nos quartiers et nos villages, sur notre paroisse, Jésus nous propose l’écoute, la bienveillance. Etre attentif aux autres suppose la prière et le service.

Etre chrétien est une chance. Mais c’est aussi une exigence, afin que notre existence soit le plus possible en cohérence avec le formidable message de l’Evangile ! Nous sommes encore tout à la joie de Pâques et de la résurrection du Seigneur ; et dans quelques jours nous fêterons l’Ascension puis la Pentecôte. Comme les premières communautés chrétiennes, osons témoigner de notre foi et de notre espérance ! Paul et Barnabé, dans la première lecture tirée du livre des Actes des apôtres, nous montrent à quel point il est essentiel de faire preuve d’audace et de courage pour annoncer la Bonne Nouvelle !

Et dans la deuxième lecture, l’auteur de l’Apocalypse nous rappelle que servir Dieu est une joie mais que cela nous fait aussi passer par des épreuves : le découragement, le doute, le grand-écart entre ce que nous annonçons et vivons ne sont pas toujours confortables… Mais nous savons, même dans les moments les plus douloureux, que Dieu peut essuyer toute larme de nos yeux…

Comme le proclame le psaume de ce jour : « Le Seigneur est bon, éternel est son amour, sa fidélité demeure d’âge en âge » !

Alors, frères et sœurs, soyons persévérants dans la foi, l’espérance et l’amour. Que notre prière soutienne nos efforts pour plus de justice et de paix. Croyons que le Christ, notre bon berger, nous guide et nous conduit sur des chemins de bonheur. Soutenons-nous les uns les autres, soyons vigilants afin que personne ne reste sur le bord du chemin. Ecoutons la voix de Jésus qui, dans nos cœurs, apaise et rassure ! Amen.

Alain-Noël Gentil

Publications similaires